Juillet 2020

Vivre proches !
Nous avons tous bien compris que pour nous protéger les uns les autres, les temps sont à la juste distanciation. C’est une expérience un peu nouvelle pour nous, nous ne sommes pas habitués à toujours faire attention à la manière dont nous nous plaçons dans une file d’attente ou dans un groupe de personnes, mais aujourd’hui nous le faisons car nous savons que c’est important.
Dans le même temps cette distanciation physique s’est aussi accompagnée de multiples marques d’attentions, parfois nouvelles elles aussi. L’attention aux soignants en aura été l’exemple le plus marquant.
Tous les experts de santé qui se succèdent dans les médias nous préparent au fait que la circulation du virus risque bien d’être durable et que la maladie qu’il engendre connaîtra des rebonds. Allons donc nous devoir vivre pour toujours distanciés ?
En fait, comme bien d’autres d’ailleurs, je me demande si la crise actuelle ne nous engage pas à surtout vivre plus proches. La fragilité de notre monde ne peut plus assumer la boulimie de biens de consommation que notre société a érigé en modèle.
En 2015, le pape François a promulgué « Laudato Si », une encyclique un peu visionnaire il faut bien le dire sur les questions qui nous occupent aujourd’hui, et voilà par exemple ce qu’il écrit au numéro 193 de ce texte : « De toutes manières, si dans certains cas le développement durable entraînera de nouvelles formes de croissance, dans d’autres cas, face à l’accroissement vorace et irresponsable produit durant de nombreuses décennies, il faudra penser aussi à marquer une pause en mettant certaines limites raisonnables, voire à retourner en arrière avant qu’il ne soit trop tard. » N’en serions nous pas rendu à ce point ?
Mais plutôt que de subir, l’évangile nous incline à choisir. Choisir ce qui nous ouvre à la Vie, et quelle que soit notre propre vie, elle est forcément concernée par ce choix.
Bel été à chacun, proche les uns des autres, proche du Seigneur lui même !
Mathias

Information

Après 4 années passées au service de notre paroisse Saint Martin en Vallée d’Olt, le père Shane va rejoindre Cahors à la rentrée.
La paroisse Saint Etienne de Cahors compte 30000 habitants, Shane suivra plus particulièrement le secteur géographique de Mercuès et il sera aussi prêtre accompagnateur de l’équipe de l’aumônerie de l’hôpital. C’est une mission importante pour notre Eglise diocésaine et bien en accord avec les charismes du père Shane.
Nous lui dirons au revoir et lui exprimerons notre merci au cours de la messe du dimanche 23 août à 11h à Prayssac. Que le Seigneur l’accompagne dans cette nouvelle étape de vie !