Un Noël humble

Un Noël humble !
Dans notre village le signal de la fête à venir a été donné ce dimanche, dernier du mois de novembre. J’ai vu les devantures commencer à se barioler de lumière, et de jolies décorations festives viennent à envahir places et rues.
La fête s’annonce et sans doute nous l’attendons, pour échapper un instant aux tracas du monde, retrouver ceux que nous aimons, prendre un peu de temps.
Tant d’anticipation et d’insistance me font pourtant craindre que nous ne tombions dans l’ornière habituelle de la surenchère commerciale, comme s’il fallait à tout prix accumuler excès de nourriture et matériel afin de fêter Noël.
Partout des voix s’élèvent pour nous inciter désormais à la maîtrise de notre consommation. La voix des jeunes en particulier. Alors faisons de notre Noël une fête humble, orientée vers le partage et la simplicité, ce qui ne n’a rien à voir avec un évènement ascétique ou triste.
« Nous savons que le comportement de ceux qui consomment et détruisent toujours davantage n’est pas soutenable. C’est pourquoi l’heure est venue d’accepter une certaine décroissance… » Pape François encyclique Laudato Si n°193.
Pour nous, croyants, il nous est possible de retrouver dans la contemplation de la crèche la sérénité profonde qui aspire à se communiquer, à se partager humblement.
Jésus est né dans une étable, simplement, discrètement, pauvrement, c’est ce que rapporte l’évangile et cela nous réjouit puisque nous avons ajouté au fur et à mesure du temps, un bœuf, un âne, un ravi, des rois mages…
A Noël c’est Dieu lui-même qui vient à notre rencontre ! Laissons la joie monter dans notre cœur et demandons au Seigneur de la garder libre et vivante au milieu de notre monde contrasté. Joyeux Noël !

Mathias